Déjà que la quasi-totalité des produits qu’ils vendent ne sont pas français, maintenant ils veulent les vendre sans salariés ! On marche sur la tête. Nous vous proposons d’aller encore plus loin : êtes-vous tous d’accord pour tester Auchan sans clients ! Il suffit de les boycotter une bonne fois pour toutes afin qu’ils comprennent enfin qui fait la loi…


Un magasin sans caissiers ni vendeurs : c’est le concept d’Auchan Minute, qui sera testé par les employés du groupe à partir de mars 2019 à Villeneuve-d’Ascq.

Auchan Minute, déjà très développé en Chine avec plus de 750 magasins dans le pays, arrive en France début 2019. En mars prochain, les quelque 3000 employés du campus de Villeneuve d’Ascq testeront le premier magasin « phygital » [contraction de « physique » et « digital », un magasin physique où les paiements se font en ligne, ndlr] de l’Hexagone.

« Pour l’instant, ce n’est qu’un test en interne, rappelle Olivier Louis, du service presse d’Auchan Retail France. Seuls les employés d’Auchan pourront y faire leurs courses. » Toutefois, si les tests sont concluants, un développement à l’échelle nationale sera envisagé.

Un nouveau modèle économique

Le fonctionnement est simple, et surtout, très économique pour l’enseigne. Des containers de 18m² en libre-service, sans aucun employé – sauf pour approvisionner les rayons. Le client doit être muni d’un smartphone pour s’identifier et entrer dans ce magasin du futur. Il fait ensuite ses courses normalement, en scannant les produits qui sont alors ajoutés à son panier virtuel, qu’il valide et paie en ligne. En cas de besoin, des conseillers à distance sont à disposition par écrans interposés.

D’après Auchan, c’est un gain de temps pour le consommateur et une réponse immédiate à ses besoins ; puisque les containers sont ouverts 7j/7 et 24h/24. Un modèle spécialement pensé pour les citadins pressés et au fort pouvoir d’achat : les rayons des Auchan Minute chinois comptent quelque 500 références en produits frais et en snacking.


ASKIP : bientôt des magasins sans personnel

Un fonctionnement très avantageux pour l’enseigne donc : si les consommateurs adhèrent au concept, c’est l’assurance d’une nette hausse du chiffre d’affaires. Quant à savoir si les économies de main d’œuvre auront un effet bénéfique sur le portefeuille des consommateurs, le groupe refuse de s’exprimer sur la question pour l’instant. Même son de cloche lorsqu’on évoque la possible fracture numérique avec les clients les plus âgés ou les plus modestes.

À l’époque du lancement à Shanghaï, le président exécutif d’Auchan Retail Chine annonçait : « Avec cette première mondiale, nous apportons aux consommateurs chinois…


France 3 Hauts-de-France