Alors que nous traversons une période caniculaire très dangereuse qui nous fait penser aux 25 000 décès de 2003, alors que les Ehpad sont très loin d’être climatisés comme il se doit par manque de moyens, le ministre de la santé vient de déclarer qu’il fallait éviter d’utiliser des ventilateurs ! En d’autres termes, il est préférable de mourir de la canicule que du Coronavirus ! Il ajoutera dans sa phrase que les masques ne sont pas très utiles ! Comment est-il possible d’avoir un ministre de la santé aussi stupide et aussi incompétent ? Cela relève véritablement du sabotage pur et dur.


Voici ce qu’il faut savoir de l’actualité à la mi-journée ce 7 août.

Comment protéger nos anciens des fortes chaleurs sans relâcher la pression dans la lutte contre le Covid-19 ? Bien conscient que la question taraude de nombreux Français, alors que la moitié du pays est en alerte canicule, le ministre de la Santé a visité ce matin un Ehpad, où il a appelé à proscrire les ventilateurs « dans les pièces où il y a du monde ». « La climatisation ne pose pas de difficulté […] mais là où ça peut être compliqué, c’est quand vous avez une pièce avec un ventilateur. Il va brasser du virus, l’envoyer sur toutes les surfaces et le masque ne protège pas suffisamment », a souligné Olivier Véran. Demandant aux Français de « tenir bon », le ministre a par ailleurs évoqué une « intensification massive des politiques de tests », avec bientôt 650 000 tests par semaine.



Photo d’illustration : dans ce « récap’ » du 7 août, place aux recommandations d’Olivier Véran dans les Ehpad, en pleine canicule, un nouveau protocole de rentrée, et l’intérim qui rebondit légèrement. Reuters/Bertrand Guay – LP/Arnaud Dumontier – LP/Aurélie Audureau

T.d.L

Le Parisien 

7 août 2020