Voici que les choses sont dites. À partir du mois d’octobre, tous les israéliens qui n’auront pas reçu leur 3e dose  n’auront plus de pass sanitaire et ne pourront plus rien faire. C’est la première fois dans toute l’histoire de la médecine qu’un rappel vaccinal se fait en moins d’une année et ça ne choque personne ! Tout ceci n’a strictement plus rien à voir avec la médecine, c’est un pur massacre, du charlatanisme de haut niveau.

Il nous avait vendu des  vaccins efficaces à 95 %, vous verrez que la troisième dose ne servira pas à grand-chose étant donné qu’elle a déjà commencé sur place et qu’elle n’a pas empêché l’épidémie de redémarrer et la mortalité d’augmenter. Du coup, il proposeront une 4e dose à partir du mois de janvier ou février et ainsi de suite… ! Réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard.



Le responsable officiel de la crise coronavirus, le professeur Salman Zarqa, lors de la conférence de presse : « Ceux qui ont reçu une troisième dose de vaccin seront exemptés de l’isolement de retour en Israël depuis les pays oranges ; à partir d’octobre – ceux qui ont passé six mois depuis qu’ils ont reçu une deuxième dose, et n’ont pas reçu de troisième dose – ne pourront pas recevoir de label vert »