En réalité la sortie d’Angot sur l’esclavage est fondée uniquement sur sa volonté de rendre la shoah supérieure à toute autre souffrance terrestre depuis le début de l’Humanité et pour une éternité d’autres éternités ! Ce n’est pas la première fois qu’elle agit de la sorte sur ce sujet. En voulant faire semblant de condamner la concurrence mémorielle, elle passera son temps à ne faire que ça !

Le problème c’est que l’esclavage a duré des siècles et sa sauvagerie n’a clairement pas d’égal dans l’histoire. Transformer les humains en biens comme de vulgaires objets inanimés est déjà assez inique et unique ! Déplacer des millions de Noirs sur un autre continent dans des conditions effroyables et tout ça pendant des siècles ! Selon cet article de Slate : « À la fin de la traite transatlantique, les Européens avaient asservi et transporté plus de 12,5 millions d’Africains. Au moins 2 millions n’ont pas survécu au voyage, selon des estimations d’historiens. » ! On ne va pas parler des millions de Congolais massacrés et aux mains coupées par un Belge, le monstrueux Léopold II,  pour s’accaparer leur caoutchouc pendant la colonisation.

Mais le pire dans cette sortie insultante de bêtise, c’est que c’est un différé et pourtant Laurent Ruquier et Catherine Barma ont décidé de le garder au montage, trankilou, ça passe ! Avec l’argent du contribuable on balance de telles âneries et ça passe, Giesbert en a même fait des tonnes en opinant du chef à chaque phrase prononcée par Angot ! Consternant de bêtise ! En réalité Laurent Ruquier est le seul responsable, il a déjà offert pendant 5 ans, une tribune à Éric Zemmour afin de balancer sa subversion pro Tel-aviv, il continue aujourd’hui avec d’autres escroqueries intellectuelles…

Christine Angot finira par s’excuser en expliquant que son travail est de se faire comprendre et qu’elle a échoué à le faire ! Cela fait des années que peu de gens arrivent à la comprendre, on se demande même comment a-t-elle fait pour faire fortune en écrivant des livres ?!! Si elle, en tant qu’écrivain, n’arrive pas à formuler des phrases correctes pour exprimer des idées, qui pourrait le faire ?


En cherchant à dénoncer « la concurrence des mémoires », la chroniqueuse a estimé que l’esclavage des Noirs était « exactement le contraire » de la Shoah car les esclaves devaient être « en bonne santé » à leur arrivée.

Elle s’exprimait samedi soir dans « On n’est pas couché », sur France 2



C’est un exercice périlleux auquel s’est frottée Christine Angot. Alors que Franz-Olivier Giesbert était l’invité de l’émission « On est pas couché » sur France 2, samedi 2 juin, pour la parution de son nouveau livre, Le Schmock, qui raconte une histoire d’amour dans l’Allemagne nazie, la chroniqueuse s’est offusquée contre ce qu’elle appelle « la concurrence des mémoires ». « Il ne faut pas qu’il y ait de concurrence, ‘tout ça c’est pareil, tout le monde a souffert et les souffrances sont toutes à égalité’. À force de vouloir indifférencier [les souffrances] des uns et des autres, ça conduit à l’indifférence de ce qu’a vécu un groupe de personnes ou une personne en particulier » ; dénonce-t-elle dans un premier temps.

La chroniqueuse s’est ensuite lancée dans une comparaison entre la Shoah et l’esclavage des Noirs. « Le but avec les juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, c’est-à-dire de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu’on veut confondre avec, par exemple, l’esclavage, et l’esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c’était exactement le contraire. C’est-à-dire l’idée, c’était qu’ils soient en pleine forme (…), en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu’ils soient commercialisables. »

« Donc non, ce n’est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, ce n’est pas vrai que que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes. »

Christine Angot

sur France 2

Un exemple et une comparaison qui ont été dénoncés et sévèrement critiqués sur Twitter. Notamment par l’historienne Mathilde Larrère, qui a rappelé les conditions de vie sur les bateaux utilisés pour le transport des esclaves noirs :


Mathilde Larrere @LarrereMathilde

Angot délire totalement

Les esclaves en bonne santé ?
Markus Rideker, spécialiste de l’histoire de la traite décrit l’attitude sur les batx : « une relation fondée sur l’ingestion forcée de nourriture, les coups de fouet, la violence à tout bout de champs et le viol des femmes ».

Ou encore par l’ancien chroniqueur de l’émission, Aymeric Caron :


AymericCaronOfficiel @CaronAymericoff

Il semble que C Angot a cette fois minimisé la souffrance et la mort liées à la traite des noirs puisque selon elle, les esclaves étaient maintenus en bonne santé (sous-entendu: ils étaient donc bien traités). Ignorance? Maladresse? Stupidité? Une honte en tout cas.

Rachid l’instit @rachidowsky1

J’ai la haine. Comment peut-on relativiser ainsi la gravité de l’esclavage sans AUCUNE autre réaction sur le plateau qu’un « bien sur » ? @ONPCofficiel vous êtes une honte pour le service public. https://twitter.com/MayleenTheOne/status/1135239111189700610 

Laurent Ruquier juge la polémique « inutile »

L’animateur de l’émission a réagi sur Twitter. « La Shoah fut une abomination. L’esclavage en Afrique et le commerce des esclaves fut une abomination. Aucun doute. Ceux qui tentent de nous faire dire ou penser le contraire, à Christine Angot ou à moi cherchent à créer une polémique inutile », a-t-il écrit.


@ruquierofficiel

La Shoah fut une abomination . L’esclavage en Afrique et le commerce des esclaves fût une abomination. Aucun doute.
Ceux qui tentent de nous faire dire ou penser le contraire, à Christine Angot ou à moi cherchent à créer une polémique inutile .