C’est tout de même extraordinaire de voir ça de son vivant sans même avoir à se pincer. Non pas que Monsieur Bernard Tapie puisse oser une telle sortie, mais qu’il puisse être relayé par des médias officiels et nationaux comme si de rien n’était. C’est bien ce monsieur qui a été condamné à rembourser près d’un demi milliard d’euros volés au Trésor public grâce à un arbitrage illégal monté de toutes pièces contre l’avis même de la justice et ceci via son réseau de copinage politique. Cette affaire a même entraîné la condamnation de l’ex ministre de l’économie Christine Lagarde par la Cour de Justice de la République. Alors que cette affaire est connue de tous et que Monsieur Bernard Tapie a même fait de la prison pour des matchs de football truqués, il continue à parader dans les médias en nous offrant gratuitement son expertise ! Dans quel monde vit-on ?

Car attention, Monsieur Bernard Tapie a le cœur sur la main, gros comme une pastèque. Du coup, il conseille aux gilets jaunes de ne surtout pas se faire récupérer politiquement car leur souffrance est tellement noble et légitime qu’elle n’a pas à être manipulée par des politiciens opportunistes ! On croit rêver et pourtant c’est bien ce qu’il a osé affirmer.


À l’occasion de son retour à la télé dans l’émission « Au tableau ! » de C8, Bernard Tapie met en garde contre le fossé croissant entre les Français et le pouvoir.

Bernard Tapie, qui avait évoqué fin 2017 sur France 2 le cancer dont il souffre, sera de retour à la télévision ce samedi soir dans l’émission « Au tableau ! » sur C8.

A cette occasion, l’ancien ministre de la Ville (1992-1993) du gouvernement Bérégovoy nous a confié ce qu’il pense du mouvement des Gilets jaunes et la situation actuelle du pays.

Le mouvement des Gilets jaunes contre la hausse des carburants est-il, selon vous, le signe d’une rupture entre la France d’en haut et celle d’en bas ?

BERNARD TAPIE. Pas seulement avec la France d’en bas. Dans une société, vous ne pouvez pas avoir de vision fondamentalement différente entre les citoyens de base et ceux qui les dirigent. C’est impossible. Or, le fossé se creuse et se creuse de plus en plus. Les responsables de cette situation, ce sont les dirigeants successifs de ce pays qui veulent faire le bien des gens malgré eux. Eux, vous comprenez, sont tellement intelligents, ils viennent nous expliquer ce qui est bien pour nous, cela sous-entend que tous les autres sont des imbéciles. Il n’y a plus qu’à dire merci et à se taire. C’est insupportable ! Ceux-là, je leur en veux. Mais je suis encore plus en colère contre ceux qui sont en train d’essayer de récupérer ce mouvement.

Vous parlez du Rassemblement national de Marine Le Pen et de la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon ?


Marc Lomazzi – Le Parisien