Lors de son émission du 9 mars sur TMC, Yann Barthès a reçu comme invité Monsieur Christopher Wylie auteur du livre Mindfucker et lanceur d’alertes concernant le scandale Cambridge analytica de Facebook. Il était question dans cette interview de critiquer l’ex-bras droit de Donald Trump à propos de sa volonté de diffuser, selon lui, des fake news autour de complots. En d’autres termes, décrédibiliser l’adversaire en le traitant de complotiste et d’adepte de théories foireuses et stupides, c’est quasiment un diagnostic psychiatrique. Sauf qu’au même moment nous pouvons lire comme sous-titre du livre de Monsieur Christopher Wylie les mots suivants : Le complot Cambridge analytica pour s’emparer de nos cerveaux ! Les éditions Grasset ne font pas dans la dentelle.

Donc, comme toujours, vous comprenez par là qu’il y a les bons complots et les mauvais complots, les complots qui ont droit de cité sur TMC filiale de TF1, et des complots qui ne sont pas autorisés à être diffusés sur les médias mainstream. C’est ainsi qu’en ont décidé les patrons de ces chaînes de désinformation.

En réalité, le système médiatique dominant qui passe son temps à faire le lavage de cerveau de la population via une publicité agressive et une désinformation assez spectaculaire, n’a pas accepté et refuse totalement la possibilité d’une concurrence sur le même terrain du mensonge. En effet, Robert Mercer, l’ex-propriétaire de Cambridge analytica, avec l’aide de Steve Banon, n’a rien fait de nouveau ni inventé quoi que ce soit, il est d’ailleurs issu du sérail et ne fait qu’appliquer les mêmes stratégies.


Lien de la vidéo de Quotidien : https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/invite-le-lanceur-dalerte-christopher-wylie-raconte-laffaire-cambridge-analytica-dans-mindfuck-57443112.html