Nous avons parlé, à plusieurs reprises sur ce site, des dizaines de milliers de morts survenant chaque année aux États-Unis à cause de l’OxyContin, médicament antidouleur opioïde très puissant prescrit à tort et à travers. Il s’agit ces dernières années de 70 000 morts par an, 600 000 pour les deux dernières décennies !
Comme attendu, la crise du Covid-19 a fait exploser le nombre d’overdoses à cause de l’énorme stress induit au sein de la population avec la complicité des médias. Alors OK, le citoyen américain sera gentiment confiné chez lui, il échappera peut-être au virus mais sera condamné par une overdose d’oxycodone ! Il s’agit de milliers de morts, presque autant que celles causées par le coronavirus mais pas grand monde n’en parle.

Il faut croire que mourir du coronavirus est 1000 fois plus grave et inquiétant que mourir d’une overdose, allez comprendre pourquoi !


La pandémie du Covid-19 a créé une résurgence de la crise des opioïdes aux les États-Unis.

Une ancienne épidémie semble se propager à nouveau aux États-Unis. Il ne s’agit pas du coronavirus mais des surdoses d’opioïdes, un fléau entraînant une résurgence de l’autre.

Le Covid-19 a fait 93 morts en Virginie-Occidentale au cours des trois derniers mois. Cela ne représente qu’une petite partie des personnes tuées par des surdoses de drogue, qui ont causé près de 1.000 décès dans l’État en 2018 seulement, principalement à cause de la prise d’opioïdes mais aussi de la méthamphétamine, révèle le Guardian. 

Le journal rapporte que le coronavirus semble en réalité annuler les progrès réalisés contre l’épidémie de drogue qui a coûté la vie à près de 600.000 personnes États-Unis au cours des deux dernières décennies. Mais le Covid-19 aurait également des conséquences encore plus désastreuses : elle ouvrirait la voie à une résurgence à long terme de la toxicomanie en favorisant des situations potentiellement anxiogènes comme le chômage, les faibles revenus et l’isolement.


Photo d’illustration : différentes drogues (illustration)

Venantia Venantia Petillault

RTL

9 juillet 2020