Courte mais bonne interview du président de l’association Anticor qui s’est illustrée dernièrement dans différents dossiers de corruption en France grâce à sa vigilance et à sa ténacité. D’ailleurs il est très inquiétant de constater que c’est quasiment la seule association à faire le travail et qu’aucun tribunal, aucun magistrat ne le fait malgré l’article 40 du code de procédure pénale qui les oblige à réagir face à un délit constaté.


Ajoutée le 22 déc. 2017 
Historiquement, le droit a su se satisfaire d’un équilibre entre crime et légalité au sein de nos institutions. Cet équilibre est aujourd’hui perturbé. Alors que la souveraineté de nos pouvoirs politiques est menacée par l’ampleur croissante des pouvoirs économiques, notre « culture de l’impunité » commence à dessiner une ombre bien large. Et la #démocratie est en ligne de mire. Entretien avec Éric Alt, magistrat français.