Extraordinaire vidéo d’une rare stupidité de la part de BFMwc mais c’est vrai que l’on a l’habitude maintenant. Ils affirment dans cette vidéo de 1’30 » (sic), sans absolument aucune référence, que la vitamine D aggraverait donc le covid-19 ! Pourtant il existe des centaines d’études depuis des décennies qui démontrent l’inverse mais il a fallu attendre une étude stupide en 2021 à la LancetGate pour venir désinformer encore plus la population.

De plus, un « haut niveau » de vitamine D ne veut rien dire puisqu’il est question d’une vitamine dont la concentration sanguine doit se situer dans la fourchette comprise entre 75 et 200 nmol/l. Au delà de 250, la dose est toxique tout le monde le sait déjà ! De plus, ce n’est pas un traitement car la vitamine D n’est pas un médicament, c’est une vitamine indispensable à la vie (d’aucuns la considèrent comme une hormone) ! Toute carence vitaminique est dangereuse pour le corps, il est simplement question de rééquilibrer et d’amener ce qu’il faut à l’organisme, point. C’est d’autant plus urgent que le confinement a obligé les gens à rester chez eux et du coup prendre beaucoup moins de soleil, logiquement la supplémentation en D3 devrait être quasi obligatoire.

La règle à BFM est simple : tout ce qui est gratuit et efficace doit être détruit pour les intérêts des dividendes des actionnaires ! Par contre, dès qu’il est question d’un vaccin inconnu car insuffisamment testé mais qui va rapporter des centaines de milliards à Big Pharma, plus aucune critique sur les ondes…


POURQUOI FAUT-IL CORRIGER LES DÉFICITS EN VITAMINE D ?
Bien qu’actuellement les bienfaits de la supplémentation en VitD pour la santé ne
soient plus à démontrer, les taux sanguins de VitD à partir desquels ces bénéfices sont
observés sont encore débattus. On recommande généralement un taux circulant d’au
moins 50 nmol/l pour optimiser la minéralisation osseuse et éviter l’ostéoporose, et des
taux supérieurs à 75 nmol/l pour une santé générale optimale. A ce taux, la VitD contribue
également au bon contrôle de la tension artérielle, à la prévention cardio-vasculaire et à
celle des cancers du côlon et du sein. Elle joue également un rôle dans la prévention de
certaines infections et notamment des infections respiratoires. De même, la VitD exerce
un effet régulateur sur certaines maladies auto-immunes comme la sclérose en plaque
et le diabète et amplifie la réponse immune à la vaccination. Inversement, des taux
< 50 nmol/l mais aussi > 220 nmol/l ont été associés à des effets négatifs pour la santé.

Conclusion
La VitD est indispensable à notre organisme tant pour son action sur la régulation
du métabolisme calcique et la minéralisation osseuse que pour son efficacité dans la
prévention de certains cancers, des maladies cardiovasculaires et le renforcement de
notre immunité. Bien que les apports alimentaires et la production de VitD par notre
organisme diminuent avec l’avance en âge, les sources de VitD sont suffisamment variées
pour que chacun puisse trouver une solution qui lui soit adaptée afin de préserver son état
de santé au cours du vieillissement.