Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Covid-19 : le gouvernement accusé d’être responsable de la pénurie de masques des personnels de santé
À la une

Covid-19 : le gouvernement accusé d’être responsable de la pénurie de masques des personnels de santé 

Réponse à la question : comment se fait-il que la France n’ait plus de masques de protection ? Quelle que soit la réponse, cela démontre à quel point les politiques de l’exécutif, plus spécialement le ministère de la santé, sont d’une incompétence assez spectaculaire ! Merci A. Buzyn !



Les autorités françaises, qui avaient décidé il y a plusieurs années de ne plus stocker ce type de masques, n’ont passé commande que fin février.

Trop tard, dénoncent les médecins, qui seraient en première ligne dans la lutte contre une éventuelle épidémie.

L’État est-il responsable du manque de masques FFP2 dont doivent s’équiper les personnels soignants pour se protéger d’éventuelles contaminations par des patients ? Face à la pénurie, qui frappe surtout les médecins de ville, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé le 23 février la commande de plusieurs dizaines de millions de ces masques. Une réunion a eu lieu jeudi avec plusieurs fabricants. Ces derniers ont répondu à l’appel d’offres, le marché n’est encore qu’en cours d’analyse. Et les masques ne sont annoncés que pour dans trois ou quatre semaines. Preuve que le sujet est brûlant, Emmanuel Macron a annoncé ce mardi la réquisition de « tous les stocks et la production de masques de protection », ajoutant : « Nous les distribuerons aux professionnels de santé et aux Français atteints par le coronavirus. »

Mais encore faut-il qu’il y ait des stocks. […]


Photo d’illustration : un masque FFP2. Photo Nacho Doce. Reuters

 Cédric Mathiot et Fabien Leboucq 

Libération

3 mars 2020

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.