Jean-Luc Mélenchon décrit parfaitement dans cette vidéo à quel point la dérive sanitaire dictatoriale de la France est grave. Il s’agit bien entendu du Conseil de défense, mis en place par Macron, qui n’a de compte à rendre à personne ; ce qui est d’autant plus inquiétant étant donné la gestion catastrophique de la crise ! C’est d’autant plus inquiétant qu’il n’y a pas de médecins dans cette équipe en dehors d’Olivier Véran qui a démontré au monde son incompétence à de nombreuses reprises et sa facilité à mentir au peuple.

On a dépassé le cadre de la centralisation parisienne, nous sommes ici face à un groupe occulte, incompétent, incapable de gérer cette crise comme l’ont fait de nombreux pays et qui n’a de compte à rendre qu’à lui-même vu qu’il est protégé par le secret défense, on se demande bien pourquoi ! Nous ne sommes pas en guerre, aucun pays ne bombarde la France, c’est une simple crise sanitaire qui devrait être gérée par les médecins généralistes et certainement pas le patron de l’armée et de la gendarmerie !


« Il n’est pas prévu que la France soit gouvernée par un Conseil de défense dont les délibérations sont secrètes. Dans quel pays du monde on fait un truc pareil ? »



Jean-Luc Mélenchon a critiqué, mardi 3 novembre, le Conseil de défense, « comité secret » réuni autour d’Emmanuel Macron dans la gestion de l’épidémie de Covid-19. Pour le député et patron de la France insoumise, c’est « une situation constitutionelle tout à fait inouïe » qui permet au président de la République de prendre des décisions et de « se protéger judiciairement » grâce au secret défense.

Alors que la France, sous confinement, subit la deuxième vague du nouveau coronavirus, Jean-Luc Mélenchon a fait part de sa répprobation à propos du Conseil de défense, cette instance de crise à l’oeuvre autour d’Emmanuel Macron dans cette crise sanitaire. Ce conseil de défense et de sécurité nationale est qualifié de « comité secret » par le député des Bouches-du-Rhône, qui y voit un « problème grave ».

« Pourquoi une invention pareille a fini par se substituer quasiment à tous les organes constitutionnels de prise de décision ? », s’interroge le président-fondateur du parti La France insoumise. Ce conseil est « tenu au secret défense », a-t-il rappelé, avant d’ajouter : « Autrement dit, il ne rend compte à personne et n’informe personne des décisions qu’il a prises. » « Les personnes qui le composent sont donc placées hors de tout recours devant la Haute cour de justice », a poursuivi Jean-Luc Mélenchon…