Plus rien ne semble arrêter le menteur professionnel Olivier Véran ! Le futur nous le démontrera notamment concernant l’immunité collective puisqu’il semble de plus en plus évident que les régions qui ont été le plus touchées en mars/avril le sont beaucoup moins aujourd’hui. Ensuite, il est inconcevable de culpabiliser les jeunes pour leur supposé mauvais comportement estival alors que le gouvernement a laissé ouvert les collèges et lycées pendant des mois et a même poussé ces mêmes collégiens et lycéens à partir en vacances de la Toussaint sur tout le territoire deux semaines avant confinement !

Faut-il rappeler à Olivier Véran l’existence du rapport du général Lizurey qui démolit sa gestion de la crise sanitaire du covid-19 ? Effectivement il faut le lui rappeler puisqu’il ne l’a jamais lu selon ses propres aveux…


Dans les colonnes de « Paris Match » ce jeudi, Olivier Véran s’en prend à certains médecins, qu’il rend en partie responsables de la deuxième vague.

Selon lui, leurs propos « nous ont fait du mal collectivement ».

Celui qui est lui-même médecin ne mentionne pas de noms, mais cherche à mettre la pression sur les médecins responsables, dont les déclarations « nous ont fait du mal collectivement ». Et ce, bien que le conseil scientifique, organe consultatif de référence du gouvernement, prévenait de cette hypothèse dès le mois de juin…