Encore une bonne nouvelle. Sauf qu’en France, la médecine fonctionne avec des règles à part qui n’ont rien à voir avec le Danemark ; si chez eux c’est dangereux, chez nous c’est très bien…


Cette décision signifie que le dernier groupe de Danois devra probablement attendre l’automne pour être entièrement vacciné.

Selon TV2 News, les autorités sanitaires danoises ont décidé de ne pas utiliser le vaccin COVID-19 de Johnson & Johnson.

Le ministre de la santé, Magnus Heunicke, a informé le Parlement aujourd’hui qu’il sera retiré du programme de vaccination danois sur la base des recommandations de l’autorité sanitaire Sundhedsstyrelsen.

Cette décision signifie que le dernier groupe de Danois devra probablement attendre l’automne pour être entièrement vacciné.

Cependant, un expert réputé a averti le mois dernier que cela pourrait retarder le programme au point que le dernier groupe devra attendre jusqu’à Noël.

Un programme volontaire

Comme ce fut le cas pour le vaccin AstraZeneca, le vaccin sera supprimé en raison de préoccupations liées à de graves caillots sanguins.

Le Danemark n’a pas encore utilisé le vaccin de J&J, mais il a des doses en stock. Au total, le Danemark devait recevoir 8,2 millions de doses.

Le vaccin pourrait revenir dans le programme de vaccination à un moment donné dans le cadre d’un programme volontaire.

Selon Sundhedsstyrelsen, le vaccin d’AstraZeneca pourrait également faire l’objet d’un programme volontaire.

Le chef de file des conservateurs, Søren Pape Poulsen, a été l’un des nombreux politiciens du Bloc bleu à déclarer la semaine dernière qu’il serait inconcevable d’abandonner le vaccin J&J.


Photo d’illustration :  (photo : Garde nationale de New York)

Christian W

3 mai 2021

Titre de l’article original en anglais : Denmark to drop Johnson & Johnson vaccine – report

Traduction : Lelibrepenseur.org avec DeepL Translator