talmud-usa-daechRappelons que Bencheikh a co-écrit un livre avec le franc-maçon A. Sfeir, ce qui nous autorise à penser clairement, sans risque aucun de nous tromper que c’en est un, lui-même ! Quoi qu’il en soit, — il le reconnaît d’ailleurs lui-même — il est tout sauf théologien  apte à développer une pensée sur la religion. Bref, Finkie le clown va immédiatement se livrer à une compétition victimaire en évoquant l’affaire inépuisable du capitaine Dreyfus ! Il va nous faire une ode du pitre niçois A. Bidar qui ne représente que lui-même ! Puis il va nous expliquer que l’islam est intrinsèquement violent et tyrannique ! Nous aurions tant aimé qu’il nous instruisît sur le Talmud et ses conseils de pédocriminalité ou de meurtre de goyim… Bencheikh, lui, est totalement sur la ligne de Finkie et acquis à sa cause, tant et si bien que ce dernier jubile de bonheur et que la modératrice est gênée par la tournure de non-débat que prend cette rencontre ! Il ira jusqu’à proférer quelques blasphèmes en affirmant que l’homme est la mesure de l’homme ! Quant à Freud, il me semble évident que le Bencheikh est totalement à l’ouest et complètement soumis à la modernité. Nous ne pouvons que lui conseiller la lecture des ouvrages de René Guénon, car il en va de sa santé spirituelle et intellectuelle. À la minute 32, Finkie non encore totalement satisfait de la reddition de son vis-à-vis, nous expliquera — rien que ça ! — que le Coran, Parole de Dieu par excellence –, doit revenir sur l’accusation de l’altération des textes juifs pour qu’un dialogue puisse intervenir enfin entre les deux religions ! Pour ma part, je propose mieux à ce « mortel », que les musulmans se convertissent carrément au judaïsme ; ce sera plus simple et on évitera ainsi un dialogue stérile et éreintant… Rien à dire, ces falsificateurs savent choisir leurs interlocuteurs ?

Pas un mot, pas même une virgule, sur le financement qatari et saoudien de ces voyous de Daech et Al-Qaïda !!! Pas un mot sur l’armement occidental de ces milices, dont les armes sont visibles sur les vidéos de propagande ! Les amis qataris et saoudiens de Sarkö et autre Fabius n’apprécieraient pas ces critiques graves… Tout ceci ne peut être un oubli mais bien une complicité, car on ne peut être savant seulement en tournant des phrases alambiquées et pédantes et en fricotant avec des francs-maçons sans rien comprendre à ce qui se passe vraiment !