Il est impossible que ces deux chiffres soient aussi différents, d’autant que l’on nous explique que les nouveaux variants sont plus dangereux ! Rappelons que les chiffres du réseau Sentinelles, de SOS médecins ou des admissions aux urgences (cf. image ci-dessous) n’ont rien à voir non plus avec ces admissions en réanimation et la panique engendrée par les chiffres de SPF !