Voici le vrai visage de l’intelligentsia parisienne : l’hypocrisie totale et assumée de faux démocrates. Il ne faut surtout pas s’attendre à ce que les « artistes » rejoignent le mouvement légitime des #GiletsJaunes car ils sont totalement corrompus par le système. Les propos de Jean-Claude Carrière sont limpides : il est contre la démocratie au sens propre et étymologique du mot, car il doit certainement se croire supérieur au peuple et penser que ce dernier se doit de suivre docilement et servilement l’élite actuelle quelles que soient ses trahisons et quel que soit le résultat catastrophique de sa gouvernance !