La situation est extrêmement grave et elle dépasse de très loin le cadre de la crise sanitaire actuelle. Effectivement, comment peut-on accepter qu’un site comme YouTube qui héberge des vidéos puisse décider si une vidéo postée sur la chaîne de l’IHU de Marseille a le droit de rester en ligne ou pas ! C’est inacceptable car ils n’ont ni la compétence et certainement pas la légitimité pour le faire. Nous sommes en train de vivre une dérive totalitaire extrêmement dangereuse, assez cauchemardesque, qui confirme que ce sont les entreprises les plus riches qui vont faire la loi demain !

Ce sont ces mêmes entreprises qui décideront ce qui est vrai de ce qui est faux, ce qui est acceptable de ce qui est inacceptable. Il faut le dire, il faut le nommer car c’est un choix de société totalement différent de celui d’aujourd’hui, c’est la mort définitive de la démocratie et de la liberté d’expression.

Et ce qui encore plus inquiétant c’est de trouver parmi des membres du corps médical des petits rigolos qui affichent leur contentement quant à cette censure ! Ils n’ont pas compris qu’une telle dérive ne pourra que les rattraper demain, aujourd’hui c’est le professeur Didier Raoult, demain ça les touchera directement ou un de leurs proches ! Il faut être complètement stupide et décérébré, complètement inconscient, pour croire qu’ils sont protégés par cette dérive car ils sont aujourd’hui du bon côté du manche.