Plus la planète plonge dans la pauvreté et le chaos, plus les dividendes augmentent, n’est-ce pas curieux ? Où est-ce le prix à payer lorsque l’on décide de se soumettre à Mammon ?


Les dividendes mondiaux ont augmenté de 1,1 % par rapport au deuxième trimestre de l’an passé, malgré le ralentissement économique, la solidité du dollar et la faiblesse de l’euro.

Un nouveau record. Les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont progressé de 1,1 % au deuxième trimestre 2019 comparé à un an plus tôt, à 513,8 milliards de dollars. C’est la conclusion de l’étude de référence de la société de gestion de fonds Janus Henderson Investors, publiée lundi. Ce rapport est fondé sur une analyse des dividendes payés par les 1 200 sociétés les plus importantes en termes de capitalisation boursière.

« Mais le taux de croissance a été le plus faible en plus de deux ans », la décélération de l’économie mondiale ayant « commencé à se faire sentir sur les dividendes », tempère la société de gestion, qui est l’une des principales dans le monde avec 316 milliards d’euros d’actifs gérés. La solidité du dollar a également bridé cette progression. À titre de comparaison, le montant des dividendes avait progressé de 14,3 % au deuxième trimestre de l’an dernier.

L’Europe, à l’exception du Royaume-Uni, « est particulièrement touchée », souligne le document, puisque les dividendes y ont reculé de 5,3 %, à 169,5 milliards de dollars, en raison de la faiblesse de l’euro. « Le ralentissement économique mondial est particulièrement notable en Europe, ce qui a une incidence sur les bénéfices et qui, par conséquent, limite la capacité des sociétés européennes à augmenter leurs dividendes », explique Janus Henderson.

Des constructeurs automobiles allemands, comme BMW et Daimler…


Photo d’illustration : 2019 s’annonce comme une année record pour les dividendes mondiaux, la société de gestion de fonds Janus Henderson Investors tablant sur un montant de 1 430 milliards de dollars, soit une hausse de 4,2 % par rapport à 2018. LP/Olivier Corsan

19 août 2019