Des nouvelles concernant la plainte déposée à la CJR contre Édouard Philippe et Agnès Buzyn par des médecins soutenus par un collectif de 600 praticiens.


« Je veux entendre Édouard Philippe et Agnès Buzyn dire : On s’est trompés. Car si ceux qui nous dirigent ne reconnaissent pas leurs erreurs, les Français n’auront jamais confiance ! » Remonté, Ludovic Toro. Le maire (UDI) de Coubron, médecin généraliste dans le civil, sort d’une demi-journée d’auditions, mercredi, à la Cour de justice de la République, la juridiction chargée d’instruire les procédures concernant les gouvernants.

L’objet : la plainte qu’il a déposée mi-mars, avec deux autres médecins, contre l’ex-Premier ministre et l’ex-ministre de la Santé. Soutenus par un collectif de 600 praticiens, ils leur reprochent de ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour enrayer l’épidémie de coronavirus. Selon nos informations, de nouvelles auditions à la Cour de justice de la République sont d’ores et déjà programmées le 1er octobre.

Quatre heures dans le bureau des juges

« Avec Philippe Naccache et Emmanuel Sarrazin, nous avons passé quatre heures dans le bureau des juges, à Paris. Cela s’est bien passé, les questions des juges étaient pertinentes, on est allés au fond des choses, on a pu parler de notre vécu et de ce qui, objectivement, documente la mauvaise gestion de la crise sanitaire par l’État », résume Ludovic Toro, entre consultations à son cabinet et parapheurs en mairie.

Pour les trois soignants, Agnès Buzyn, Édouard Philippe, et même Jérôme Salomon, le directeur de la santé, n’auraient jamais dû dire, en début d’épidémie, que les masques étaient inutiles. Agnès Buzyn, fin janvier lors d’un point presse à l’ÉlyséeÉdouard Philippe au « 13 heures de TF1 » le 13 mars, ou encore Jérôme Salomon lors d’une conférence de presse fin février, ont répété le même message sur le port généralisé du masque : « inutile ».

« On sait depuis des décennies qu’il faut porter un masque pour se prémunir de toute transmission de virus, infection, bactérie ! Pourquoi les chirurgiens en portent-ils au bloc ? Pourquoi est-ce recommandé lors des épidémies de grippe ? » énumère Ludovic Toro, qui précise que « la science n’a jamais évolué en la matière ». D’ailleurs, sur son site Internet, le ministère de la Santé recommande, dans une note en ligne depuis 2009, le port du masque pour éviter la transmission d’agents infectieux.