Il suffit d’examiner cette courbe officielle sur la différence de mortalité par million d’habitants entre l’Espagne et la France pour comprendre que l’efficacité de la vaccination est plus que discutable. Effectivement, comme nous l’apprend l’article du Monde, malgré une vaccination quasi totale des plus de 70 ans en Espagne, autrement dit la classe d’âge la plus vulnérable au covid-19, on peut observer et remarquer sur le graphique ci-dessous que depuis début  juin 2021 à ce jour, la mortalité espagnole est largement supérieure à celle de la France (selon le paradigme de la Doxa) ! Comment expliquer une telle différence ? Pourquoi cette question n’est-elle pas posée par les médecins sur les plateaux télé ?





Nous pouvons également réaliser cette observation on compare les chiffres de mortalité de la France avec ce des Seychelles, du Chili ou de l’Israël :