Un prêtre lors d’une célébration à Santiago (Chili), le 18 mai 2018. (CLAUDIO REYES / AFP)

Voici encore un autre scandale de pédophilie d’une ampleur effrayante, touchant l’église et jetant encore une fois le discrédit sur la religion en général. D’autant qu’il n’est question que de la Pennsylvanie et de 300 prédateurs qui ont pu avoir les coudées franches pendant des décennies ! On se demande d’ailleurs d’où sort ce chiffre de 1000 enfants qui est clairement, et de très loin, sous-évalué !

On pourrait utiliser ce type de scandale pour discréditer le catholicisme – qui n’a rien à envier d’ailleurs au protestantisme et autres sectes chrétiennes comme les témoins de Jéhovah et leurs innombrables scandales de pédophilie – et pourtant nous ne le ferons pas car on sait très bien que ceci n’a strictement rien à voir avec le christianisme qui condamne sévèrement ces pratiques sataniques. On sait très bien que l’église a été infiltrée par des sabbatao-frankistes, une secte millénariste juive qui a fait croire à une conversion de masse au catholicisme et qui est en train de le détruire de l’intérieur.


Selon le rapport, quasiment tous les cas allégués sont prescrits et ne peuvent être poursuivis pénalement.

Une enquête des services du procureur de Pennsylvanie publiée mardi 14 août a mis au jour des abus sexuels perpétrés par plus de 300 prêtres et couverts par l’église catholique de l’État, dont auraient été victimes au moins mille enfants. Le rapport évoque des agressions sexuelles sur des enfants de moins de dix ans.

Le rapport final indique que « quasiment tous les cas » allégués sont aujourd’hui frappés par la prescription et ne peuvent être poursuivis pénalement. Deux prêtres ont néanmoins été inculpés, l’un pour des agressions sexuelles répétées sur plusieurs enfants, dont les plus récentes remontent à 2010.

Une enquête d’une ampleur inédite

Selon le rapport cité par CNN, six diocèses de Pennsylvanie sont concernés pour des faits commis depuis 1947. Les jurés ont choisi de rendre publics les noms de dizaines d’hommes d’église accusés de pédophilie par des éléments de l’enquête. Ce n’est pas la première fois qu’un jury populaire publie un rapport dévoilant des cas de pédophilie au sein de l’église catholique américaine, mais jamais une enquête n’avait révélé autant de cas…


avatar franceinfo / AFP