C’est concrètement le résultat de toute cette propagande anti-musulmane pernicieuse qui dure maintenant depuis deux décennies et qui vire à l’hystérie collective. Heureusement que le ridicule ne tue pas, autrement les victimes seraient nombreuses. En dépit de tout, personne ne se pose la question de cette dérive dont les conséquences seront funestes…


 

À bord, vers 5 heures, des militaires auraient signalé la présence de 6 à 9 individus de confession musulmane en train d’effectuer leur prière. Pour une raison pas encore connue, l’inquiétude aurait gagné le commandant qui aurait prévenu la préfecture maritime.

Rapidement, des gendarmes sont venus à la rencontre de l’embarcation ayant ralenti son allure. Les individus ont été immédiatement contrôlés mais, selon nos sources, ils n’étaient ni connus des autorités ni armés. Les gendarmes n’ont donc procédé à aucune interpellation et le bateau a fini sa course paisiblement. « Au moins ça nous aura fait un bon entraînement », glissait ce matin une source à la préfecture maritime…


Photo d’illustration : le Pascal Paoli à quai ce matin à Marseille. © PHOTO FRÉDÉRIC SPEICH

Romain Capdepon, Lilian Renard et Philippe Gallini
20 septembre 2019