tariq_ramadan_colère_victimes_suisses


Les témoignages se multiplient en Suisse et certaines ex-élèves de Monsieur Tariq Ramadan témoignent même à visage découvert (lire le dernier article de la Tribune de Genève ici). Ce qui est véritablement intrigant c’est le fait que plusieurs signalements aient été effectués à l’époque au niveau du collège de Saussure sans que l’autorité administrative ne réagisse. L’écrivain suisse Jean-Michel Olivier l’accuse même d’avoir été viré du collège à cause de ses présumées aventures avec les élèves dont plusieurs mineures ! On imagine que le futur proche fera apparaître d’autres révélations aussi graves ; il faut croire que l’on vit une période véritablement apocalyptique…



L’Instruction publique savait que Ramadan, alors professeur de français dans un collège, avait des relations sexuelles avec des élèves. Mais n’a rien fait.

Le 4 novembre dernier, un gros titre barre la une de La Tribune de Genève : « Accusations à Genève contre Tariq Ramadan ». Selon le quotidien, l’islamologue a eu des relations sexuelles avec des élèves lorsqu’il était professeur de français dans un collège. Dans les jours qui suivent, d’autres journaux publient des témoignages. À la télévision, le journaliste qui anime l’émission Infrarouge sur RTS, consacrée à cette affaire, s’étonne d’entrée de jeu : « J’ai parlé à des dizaines de personnes, toutes savaient ! » Mais alors, comment expliquer que l’Instruction publique, l’équivalent dans le canton de Genève de l’Éducation nationale en France, n’ait rien fait ?

Dans Le Matin dimanche, un ancien élève du collège de Saussure raconte que Tariq Ramadan « avait couché avec deux élèves âgées de 17 et 19 ans », dont l’une d’elles était sa petite amie. Il alerte aussitôt la direction de l’établissement, mais « aucune enquête interne n’a été ouverte ». Jean-Michel Olivier, enseignant et écrivain, Prix Interallié en 2010 pour L’Amour nègre, écrit sur sa page Facebook, à peine une semaine avant qu’une plainte pour viol ne soit déposée contre Tariq Ramadan : « Nous avons travaillé dans le même collège et collaboré souvent ensemble. Jusqu’à ce qu’il se fasse virer pour […]


Ian Hamel – Le Point