On imagine que, bientôt, la table de multiplication par 2 sera réservée aux classes de seconde, celle par 3 aux premières et la très complexe table de multiplication par 4, enfin incluse dans les programmes déjà très chargés des classes terminales. Tout le reste sera étudié sur les bancs des prestigieuses universités…


Le complément d’objet direct a été retiré des nouveaux programmes de grammaire en élémentaire. 

Le complément d’objet direct, également appelé COD, vient compléter le verbe. Mais dans les nouveaux programmes de grammaire, son nom disparaît. Alors, simplification ou appauvrissement de la langue ? À la place du sujet-verbe-complément, voici un nouveau terme : le prédicat. Dans la phrase « le chat boit du lait », « boit du lait » devient le prédicat.

Jugés trop complexes, COD et COI ne seront plus abordés en classe qu’à partir de la 5e.

Pour une grammaire plus simple

L’auteur de cette réforme, c’est Michel Lussault, président du Conseil supérieur des programmes. Avec le prédicat, il promet ainsi une grammaire plus simple pour les élèves du CM1 à la 6e. « C’est une nouvelle notion que l’on ajoute parce qu’elle permet de mieux présenter aux élèves la structure globale de la phrase », explique-t-il.

Mais pour un professeur de français rencontré par France 2, cette réforme est un appauvrissement de la grammaire.

France TV Info