Olivier Roney, un auteur rouennais que nous avons présenté ici et invité à faire une conférence pour son précédent livre sur Flaubert, vient de publier un nouvel ouvrage sur ce même écrivain où l’on découvre ses rapports étroits avec la Franc-Maçonnerie mondiale et les secrets des hauts grades du rite Écossais Philosophique. Le tome 3 de la Saga Gustave Flaubert… intitulé : Gustave Flaubert et la religion des Égyptiens ! Il est disponible sur Rakuten.

Le livre préfacé par le professeur Dortiguier traite du sujet suivant :

Jean Paul Sartre, dans « L’idiot de la famille » nous révèle que Gustave Flaubert était franc-maçon.

Delaulnaye, dans l’étude hiéro-astronomique « La religion des Égyptiens », datant de 1791, écrit :

« J’appelle franc-maçon, ainsi ceux qui, ayant passé tous les grades connus de la maçonnerie vulgaire, et qui surtout étant jugé dignes de savoir, sont enfin, après des épreuves pénibles et des délais souvent répétés, admis à connaître le vrai sens des symboles maçonniques, dont on ne leur a jusque-là présenté que des interprétations oiseuses et puériles. Le nombre des initiés est peu considérable. Ils gardent leur secret, comme si le salut du genre humain en dépendait. C’est une poignée de fous, épars sur le globe, qui passent dévotement leur vie à la recherche théorique ou pratique de la pierre philosophale. »

À travers les affirmations écrites par Delaulnaye, Olivier Roney tente de répondre à plusieurs questions :

Quels enseignements secrets Gustave Flaubert aurait il pu recevoir en tant que maçon ?

Quels enjeux politiques se sont joués dans ces réseaux au 19e siècle ?

Y a-t-il un lien entre l’œuvre de Gustave Flaubert et les mystères de Rennes Le Château ?

Un article récent dans Paris Normandie Rouen nous présente son travail.

Un livre des plus surprenant et novateur.

Vous pouvez aussi vous procurer sur Rakuten les deux premiers volumes « Gustave Flaubert et le Grand Orient de France », 2016 ou « Gustave Flaubert la Sanction », janvier 2017, en Format Auto édition avec DVD inclus.