Y en a qui planent, ils sont ou devenus fous ou drogués à moins qu’ils ne soient complètement stupides. Cette folle sait que les restrictions sont très lourdes depuis 1 an mais demande de ne pas se plaindre, du coup faut-il comprendre qu’il faille se réjouir de ces mesures et interdire aux dizaines d’indépendants belges de se suicider ! Elle a gardé son salaire à l’hôpital et travaille comme avant, elle n’est donc pas à la place du peuple qui souffre. Faut-il lui rappeler que le confinement (il en est de même pour le couvre-feu) ne sert à rien, il est même dangereux à telle enseigne qu’il a été abandonné par l’OMS !


L’infectiologue anversoise ne nie pas que les mesures sanitaires pèsent lourdement sur la population mais estime que se plaindre sans cesse ne va pas aider à se sentir mieux.

« Si on ne cesse de se répéter entre nous : c’est horrible et on n’en peut plus, alors c’est sûr que l’on n’en pourra plus. Je ne veux en aucune manière nier à quel point c’est très lourd pour tout le monde et certainement pour toute une série de groupes, comme beaucoup de gens à risque ou nos jeunes, c’est incontestable. Mais, à l’inverse, je pense, je l’ai déjà dit et maintenant je vais le mettre sur mon pull, que nous devons arrêter de râler », a-t-elle déclaré sur le plateau de « De Zevende Dag » (VRT).


Voir le positif

L’infectiologue met en avant les progrès réalisés par rapport à l’an passé. « Il y a exactement un an nous avions le premier patient corona et nous avions bricolé des unités de test dans des containers devant les hôpitaux. Nous étions pris dans la tempête des gens qui revenaient d’Italie. Nous ne pouvions réaliser que quelques dizaines de tests par jour, maintenant on peut en faire des dizaines de milliers », a-t-elle rappelé.

« Nous avons toute une stratégie de vaccination. Elle va trop lentement à notre sens mais on a pu vacciner tous les centres de soin résidentiels. La mortalité y a chuté et nous voyons beaucoup moins de foyers. C’est un progrès énorme dont on ne parle pas assez. Mais c’est un réel progrès », a-t-elle ajouté.

2 février 2021