C’est tout de même assez spectaculaire de constater à chaque fois à quel point les élites politiques françaises sont hypocrites et sans âme. Comment Monsieur Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, qui est actuellement impliqué dans une drôle d’affaire judiciaire, peut-il oser s’offusquer d’une tentative d’incendie alors que son gouvernement est actuellement en train de bombarder l’opposition tchadienne au nord du pays, venant en aide à Idriss Déby qui veut piller toutes les ressources minières aurifères de la région ! Qui sème le désordre récolte le chaos ! N’ont-ils aucune notion de karma ? N’ont-ils jamais lu un livre d’histoire ?

Marlène Schiappa nous explique que « Le débat public ne doit jamais devenir un affrontement de violences…» et pendant ce temps le chef des armées qui n’est autre qu’Emmanuel Macron décide de lancer des bombes sur des civils ! Est-ce démocratique ? Que fait la France en Afrique ? Pourquoi a-t-elle des soldats armés engagés dans des opérations militaires criminelles ? Le sang des Noirs serait-il moins précieux que celui de Richard Ferrand ?


La secrétaire d’État a réagi à l’incendie dont a été victime le président de l’Assemblée nationale.

Marlène Schiappa dénonce des menaces et agressions « glaçantes » et « préoccupantes » envers les parlementaires. Samedi 9 février sur franceinfo, la secrétaire d’État a fait part de son inquiétude au lendemain de la tentative d’incendie dont a été victime le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand à son domicile privé de Morteff, dans le Finistère.

« Le débat public ne doit jamais devenir un affrontement de violences, comme on le voit depuis quelques mois trop souvent, avec un décompte des parlementaires menacés, agressés, violentés qui est glaçant et qui est préoccupant », s’inquiète Marlène Schiappa.

« C’est s’en prendre à la démocratie »

« C’est l’inquiétude parce que derrière les responsables politiques, fussent-ils président de l’Assemblée nationale, il y a des être humains, et puis il y a leurs familles aussi. Là, on a affaire à une tentative manifestement d’origine criminelle d’incendie au domicile familial de Richard Ferrand »,

 

Photo d’illustration : Marlène Schiappa, invitée de franceinfo le 20 février 2018. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCE-INFO)