touraine-israel-litzman


Il est impératif que les stewards d’Air France boycottent également cette destination, car ce comportement arriéré et d’un autre âge, choquant au plus haut point ! Toujours la même non-réaction de nos élites hypocrites et corrompues puis-qu’aucune déclaration ne sera faite pour dénoncer un tel mépris de la femme. On attend les déclarations de Pierre Bergé et de la Badinter, habituellement si prompts à stigmatiser l’islam ! On aimerait savoir si Air France va boycotter la destination Tel Aviv ? En résumé, on aimerait savoir si tout ceci est vraiment casher…


Ultraorthodoxe et leader du parti religieux Agoudath Israel, le ministre de la Santé israélien, Yaakov Litzman a refusé de serrer la main de son homologue Marisol Touraine en visite au Proche-Orient.

[EXCLUSIF] En tournée au Proche-Orient, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la santé, est reçue, le 31 mars, par son homologue israélien, Yaakov Litzman. Au menu de la rencontre, un sujet brûlant: comment gérer l’afflux de victimes en cas d’attentats? Mais Litzman, ultraorthodoxe et leader du parti religieux Agoudath Israel, refuse de serrer la main de la ministre, prévenue de cette attitude par les services français du protocole.

Une visite impromptue à l’Assemblée

Une semaine plus tard, c’est au tour du ministre israélien de se rendre à Paris. Il participe à un colloque à l’Assemblée nationale. A la fin de cet événement, il décide – sans en avoir prévenu personne – d’assister à la séance des questions au gouvernement. Panique du personnel de l’Assemblée: « Ils vont où? », « Ils restent là longtemps? »

Litzman, ses collaborateurs et ses gardes du corps sont guidés par Meyer Habib, député des Français de l’étranger. La petite troupe finit par monter au deuxième étage et débarque dans la tribune réservée aux journalistes. Un huissier, embarrassé, laisse passer le ministre. Non sans lui avoir rappelé un point du règlement : l’obligation de retirer son chapeau.