JO-Rio-Préservatifs-orgie


Est-ce une compétition sportive ou une orgie géante entre dopés et drogués ? Il y a comme une odeur de brûlé dans les airs.


Les Jeux Olympiques de Rio n’ont pas encore commencé, mais ils ont déjà battu un record. Celui du plus grand nombre de préservatifs qui seront distribués aux différents athlètes. « Nous distribuerons 450 000 préservatifs aux athlètes à partir du 24 juillet, date de l’ouverture du village olympique », a déclaré un porte-parole du Comité Rio 2016. C’est trois fois plus que ceux qui avaient été distribués à Londres en 2012. A noter que parmi les 450 000 préservatifs, 150 000 seront féminins.

« Le Brésil a un plan de de prévention contre le sida qui est un exemple dans le monde. Le Brésil encourage les relations sexuelles protégées et les athlètes sont un exemple pour la population. Ils pourront avoir un rôle important dans la lutte contre le sida », a expliqué la même source. Les athlètes pourront se procurer les «petites chemises de Vénus» (nom du préservatif au Brésil) gratuitement dans la polyclinique du Village olympique ou dans un des 41 distributeurs de préservatifs. Il sera alors temps de se reposer la question de savoir si le sexe est approprié avant une pratique sportive.