Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Jusqu’à 750 euros de l’heure : la rémunération des médecins vaccinateurs passe mal dans les Bouches-du-Rhône
À la une

Jusqu’à 750 euros de l’heure : la rémunération des médecins vaccinateurs passe mal dans les Bouches-du-Rhône 

C’est du pur mercenariat qui encourage certains médecins à piétiner leur conscience sauf que ça ne les protégera pas des futurs plaintes au pénal en cas d’accident vaccinal grave. Il faudra assumer ensuite les plaintes à l’Ordre puis au tribunal judiciaire pendant des années.


La rémunération des médecins pour chaque vaccination effectuée permet à ces praticiens d’obtenir des rémunérations très importantes, ce qui a choqué et agacé de nombreux professionnels de santé.



L’Assurance maladie a annoncé mettre fin à cette pratique le 14 avril.

Leur travail est indispensable, mais à quel prix ? Depuis le début de la campagne vaccinale, et plus encore depuis l’ouverture de nombreux vaccinodromes à travers le pays le 6 avril, des médecins libéraux participent à l’effort de vaccination. Cependant, comme le soulève France 3 Provence Alpes Côte d’Azur, leur cadence rapide d’injection a un coût élevé pour la sécurité sociale. À raison d’une soixantaine de patients vaccinés quotidiennement, ces médecins, payés à l’acte, ont une activité particulièrement lucrative. Selon nos confrères, ils gagnent environ 1.800 euros pour quatre heures de travail, soit 750 euros de l’heure.

Cette pratique a été mise en lumière par Le Canard enchaîné dès le 1er avril, sous le titre « Des toubibs bien soignés pour piquer ». Et elle surprend, voire choque, jusque dans le milieu hospitalier, où infirmiers et aides-soignants ne manquent pas de rappeler régulièrement combien ils aimeraient voir leurs salaires revus à la hausse. Lundi 12 avril, le ministère de la Santé a d’ailleurs annoncé une hausse de leurs salaires dans le cadre du Ségur de la Santé.

30 à 50% des médecins payés à l’acte

Cette pratique est pourtant bien prévue par l’Assurance maladie. Les médecins intervenant dans des centres vaccinaux peuvent en effet choisir d’être rémunérés au forfait ou à l’acte. Dans le deuxième cas, l’injection par le praticien est payée 25 euros en semaine, et 44,60 euros le week-end. À cela s’ajoute la saisie des vaccinations dans le fichier « Vaccin Covid » qui permet de comptabiliser à l’échelle nationale le nombre de personnes vaccinées : cet acte est rémunéré à hauteur de 5,40 euros. D’après nos confrères de France 3, 30 à 50% des médecins du département ont opté pour la rémunération à l’acte.


DELPHINE BERNARD-BRULS

Capital

14 et 15 avril 2021

1 commentaire

  1. Avatar
    Jean-Paul

    « Selon nos confrères, ils gagnent environ 1.800 euros pour quatre heures de travail, soit 750 euros de l’heure. »
    Il n’y a pas que les médecins vaccinateurs qui sont trop payés, certains de vos confrères n’ont même pas le niveau CM2 en calcul mental.
    D’après mes lointains souvenirs d’école primaire, où j’avais le privilège d’être instruit par d’excellents « maîtres d’école », comme on disait jadis, 1800€ pour 4 heures de travail correspond à un taux horaire de 450€, ce qui est déjà pas mal, je vous l’accorde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :