gerard-collomb-et-edouard-philippe-de-23-fevrier-2018-a-lille_6026092
Gérard Collomb et Édouard Philippe de 23 février 2018 à Lille. AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN

Alors que le pays est sens dessus dessous, que les prochaines semaines annoncent de nombreuses grèves et blocages, que les SDF sont en train de mourir dans nos rues, que le chômage avance, que la pauvreté se durcit, que les impôts et taxes se multiplient… ainsi que bien d’autres malheurs que le gouvernement est incapable d’arrêter, le franc-maçon Gérard Collomb n’a rien trouvé de mieux à faire que d’insérer une citation hors contexte et hors sujet dans son discours à l’assemblée pour faire plaisir à Édouard Philippe qui lui avait lancé un défi contre une bouteille de vin. C’est à l’image de la France et de ses élites décadentes. Ceci rappelle le cas de l’orchestre du Titanic qui continuait à jouer alors que le paquebot sombrait dans les fonds océaniques !


Le Premier ministre Edouard Philippe a lancé un défi à Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur : citer le philosophe Saint Augustin lors des Questions au gouvernement.

Les membres du gouvernement sont joueurs. Et ce, même en pleine séance des très solennelles Questions au gouvernement. Ainsi, le 21 février dernier, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a répondu à des interrogations de députés sur son projet de loi sur l’asile, en ouvrant son propos avec une citation étonnante -« J’aimais aimer et, aimant aimer, je cherchais qui aimer »- dont le choix ne relevait pas du hasard.

Citation contre bouteille de vin

En effet, si l’on pouvait penser que celle-ci était utilisée pour justifier le fameux volet « humanité » du projet censé répondre à la crise migratoire, il semble qu’elle était en fait uniquement l’objet d’un défi lancé par le Premier ministre, Édouard Philippe, comme le révèle le Journal du dimanche. Ce dernier avait mis le premier au défi de citer le philosophe Saint-Augustin dans l’une de ses interventions. Témoins directs du discours, se tenant face à lui sur les bancs de l’Assemblée, certains membres du gouvernement n’ont pu s’empêcher de sourire, voire de s’esclaffer face à ce défi relevé avec succès.


le-21-fevrier-2018-gerard-collomb-repond-a-quelques-questions-sur-son-projet-de-loi-asile-et-immigration_6026062
Capture d’écran – Assemblée Nationale

Victorieux, le ministre de l’Intérieur -agrégé en lettres classiques- a remporté une bouteille de vin de Côte-Rôtie, appellation parmi les plus prestigieuses des Côtes du Rhône. Un grand cru que le Premier ministre lui a […]


L’Express