Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
La directrice de l’hôpital de Neuilly-sur-Seine accusée de détournement de fonds publics !
À la une

La directrice de l’hôpital de Neuilly-sur-Seine accusée de détournement de fonds publics ! 

Encore une histoire glauque qui montre à tous comment sont gérés les deniers publics en France… Toujours les mêmes pratiques, les mêmes comportements délictueux avec, hélas, très peu de sanctions judiciaires exemplaires et dissuasives.


La directrice de l’hôpital de Neuilly-sur-Seine accusée d’avoir détourné près de 300.000 euros de fonds publics.

Les agissements de la directrice ont été dénoncés par un chef de service de l’établissement, qui a effectué un signalement auprès du tribunal de grande instance de Nanterre. La direction réfute.


Ça chauffe au sein du centre hospitalier Rives-de-Seine, qui regroupe trois sites publics de Neuilly-sur-Seine, Courbevoie et Puteaux. À en croire Le Parisien, un chef de service a entrepris d’accuser la directrice, Catherine Latger, de détournement de fonds publics. Cette dernière n’aurait, selon lui, « pas occupé pendant neuf ans le logement de fonction qui lui était imparti, pour raison de convenance personnelle ». Catherine Latger aurait ainsi refusé de vivre dans une maison d’un quartier résidentiel de Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine.

À la place, elle vivrait dans un appartement situé dans un immeuble d’un quartier chic de la ville et ferait payer son loyer et celui de son adjoint (qui n’occuperait pas son logement de fonction non plus) à l’hôpital : la facture, dissimulée dans les comptes de l’établissement, s’élèverait à 295.000 euros. La directrice de l’hôpital est aussi accusée d’avoir demandé à son adjoint de « laisser se dégrader et rendre sciemment inhabitables ces appartements de fonction…


FRÉDÉRIC SERGEUR

Capital

6 février 2020

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.