C’est certainement la maltraitance envers les enfants la plus violente de tous les temps car elle a eu et aura des conséquences multiples dramatiques : terrorisme sanitaire, hypoxie, retard dans l’instruction à cause d’une défaillance pédagogique majeure, création de conflits entre les élèves en diabolisant les récalcitrants… Le corps enseignant aura brillé lors de cette crise par sa médiocrité, sa bêtise, sa lâcheté et sa propension à appliquer n’importe quelle mesure sans jamais se poser de question !



S’il ne sera plus obligatoire de porter le masque en extérieur (sauf exceptions) à compter de ce jeudi, les enfants seront tenus de le conserver encore un temps à l’école.

Bas les masques à l’extérieur, mais pas pour tout le monde. Si Jean Castex a annoncé ce mercredi 16 juin que l’obligation du port du masque dehors sera levée à compter de ce jeudi, le Premier ministre a néanmoins édicté un certain nombre d’exceptions, citant notamment les cas de regroupements et de lieux bondés.

Toute la question est de savoir si ces exceptions concernent le cas très spécifique des cours de récréation dans les établissements scolaires, où le port du masque est officiellement toujours obligatoire pour les élèves de plus de 6 ans.

Le masque reste en vigueur dans « un lieu bondé, une file d’attente » ou un stade

Au-delà des cours de récréation, il faudra continuer de porter le masque à l’extérieur « quand on se regroupe et quand on se trouve dans un lieu bondé, une file d’attente, sur un marché ou dans les tribunes d’un stade », a expliqué Jean Castex.

En abandonnant le masque obligatoire partout en extérieur, la France suit l’exemple de plusieurs pays européens, comme la Belgique, tandis que d’autres, dont l’Allemagne ou l’Espagne, s’orientent vers une levée progressive du port du masque.

De nombreux experts s’accordent sur le fait que cette précaution ne présente « pas beaucoup d’intérêt » pour lutter efficacement contre le virus, selon l’épidémiologiste Antoine Flahault, tout en insistant sur l’importance du respect des gestes barrières de base comme le lavage des mains ou la distanciation sociale.


Photo d’illustration  Si Jean Castex a annoncé ce mercredi 16 juin que l’obligation du port du masque dehors sera levée à compter de ce jeudi, il n’a pas précisé si les cours de récréation seraient concernées ou pas  –   Dobrila Vignjevic / Getty Images)

Le HuffPost avec AFP

16 juin 2021