Cette affaire démontre à quel point l’économie mondiale moderne est fragile car perdre 4 milliards de $ en si peu de temps pour si peu de mots n’a rien de normal ! Elle démontre aussi que ces personnalités sont puissantes et influentes alors qu’elles ne sont pas grand chose…



En écartant les bouteilles de Coca-Cola placées devant lui lors d’une conférence de presse de l’Euro 2021, l’attaquant portugais Cristiano Ronaldo a fait chavirer l’action du groupe américain, un des sponsors de l’événement.

La scène ne dure qu’une poignée de secondes, mais elle a suffi à faire chuter le cours de l’action Coca-Cola. Elle s’est déroulée lundi 14 juin, à la veille de la rencontre entre le Portugal et la Hongrie en phase de poules de l’Euro 2021. À peine installé au pupitre pour la conférence de presse d’avant-match, Cristiano Ronaldo éloigne les deux bouteilles de soda posées devant lui et brandit une bouteille d’eau.


 

Le geste a coûté 4 milliards de dollars au géant américain. En une demi-heure, l’action du groupe est passée de 242 milliards de dollars à 238 milliards de dollars, soit une perte de 1,6% en Bourse. Et pour cause : désormais meilleur buteur de toute l’histoire de l’Euro avec 11 réalisations, Ronaldo est suivi par 400 millions de fans sur les réseaux sociaux.

Hier, le Français Paul Pogba a répété le même geste, en écartant cette fois une bouteille de bière. « Coca-Cola et Heineken ont misé 40 à 50 millions d’euros pour être partenaires de l’UEFA ou de la compétition. Et à travers ce geste, même si l’organisateur leur confère des droits et une visibilité, ceux-ci sont remis en cause par les acteurs du jeu eux-mêmes. Ce qui pose peut-être la question de l’avenir du sponsoring », remarque Vincent Chaudel, économiste, spécialiste du football chez Ineum Consulting.


Photo d’illustration : Le Portugais Cristiano Ronaldo, meilleur buteur de toute l’histoire de l’Euro, est suivi par 400 millions de personnes sur les réseaux sociaux. AP – Bernadett Szabo

RFI

16 juin 2021