C’est de plus en plus traité dans les médias, sauf que ça ne passe jamais comme une priorité, ce n’est pas encore une évidence car Big Pharma maintient la pression sur les chaînes de télé et radio sans oublier la presse papier. De temps à autre un documentaire de qualité passe en première partie de soirée sur Arte mais pas plus. Six mois plus tard un gros article de qualité sera publié ici ou là mais pas plus.