Décidément, il faut croire que les hommes politiques de notre époque n’ont absolument rien appris du passé et que l’histoire et son écriture ne servent strictement à rien. Croire en 2020 que l’on puisse interdire aux gens de penser ce qu’ils veulent, surtout dans le domaine politique, relève de la psychiatrie.


Le président est en déplacement ce mercredi à Jérusalem, à l’occasion du 75e anniversaire de la libération du camp nazi d’Auschwitz.

Une mise au point. Comme le révélait le Parisien lundi, plus d’un tiers de la communauté juive se sent menacée en France. C’est dans ce contexte et celui du 75e anniversaire de la libération du camp nazi d’Auschwitz qu’Emmanuel Macron a affirmé ce mercredi que…


Photo d’illustration : Emmanuel Macron, ici avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a aussi défendu son « combat » de « chaque jour » contre l’antisémitisme, qu’il traque « dans les discours, dans les comportements, sur internet ».  AFP/Ronen Zvulun

S. Co. / AFP
LeParisien
22 janvier 2020