balkany-epoux


C’est extraordinaire de bassesse que cette nouvelle histoire de mariage blanc qui aurait été organisé par le couple Balkany au bénéfice d’un promoteur immobiler. Il faut dire que le peuple ne peut que mériter d’être dirigé par de tels voyous, déjà condamnés par la justice et impliqués dans un nombre incalculable d’affaires… On imagine que s’il y a une élection locale demain, le couple Balkany l’emporterait haut la main ! Qelle misère…


C’est un mariage assez étrange auquel s’intéresse la justice et qui inquiète Patrick Balkany, le député-maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), ainsi que sa première adjointe et épouse, Isabelle Balkany.

Selon des informations révélées par franceinfo mardi 13 décembre, le parquet de Nanterre vient d’ouvrir une enquête préliminaire pour abus de faiblesse. En cause : un mariage, qui aurait pu aider à débloquer une opération immobilière au bénéfice d’un proche de Patrick Balkany.

L’appartement du marié, clé d’un vaste projet immobilier

La cérémonie s’est déroulée en juin 2014 à Levallois-Perret. Six personnes sont alors rassemblées dans la salle des mariages de la ville. Les deux mariés bien sûr, le maire Patrick Balkany, ainsi que trois témoins qui se connaissent bien : Isabelle Balkany, le mari d’une des adjointes au maire et un conseiller municipal. La cérémonie ne dure qu’une dizaine de minutes. Elle ne sera jamais publiée dans le bulletin municipal.

Veuf depuis deux ans, décrit comme très isolé, le marié a une soixantaine d’années. Il a rencontré sa femme très peu de temps auparavant. Quant à l’épouse, elle est employée municipale à la mairie de Levallois-Perret. Elle est une proche du couple Balkany… mais elle ne connaît pas du tout la famille de son mari, qui n’est pas informée de la tenue du mariage.

La famille du marié dénonce une manipulation

Plus étrange encore : voilà des mois que le sexagénaire refuse de vendre son logement à un promoteur immobilier. Cette société, dirigée par un proche de Patrick Balkany pour le compte d’un homme d’affaires de Dubaï, souhaite construire un immeuble à Levallois. Afin de lancer ce vaste projet immobilier, elle a besoin de la propriété de cet homme, ultime parcelle à acquérir. En février 2015, huit mois après le mariage, l’homme finit par signer la vente de son logement.

Après la signature, le sexagénaire part vivre en Normandie. Le couple se sépare quelques mois plus tard. La famille du marié dénonce une manipulation et porte plainte pour abus de faiblesse. Tous les participants au mariage ont été entendus par la police judiciaire, dont Isabelle et Patrick Balkany. Tous contestent la théorie du mariage monté de toutes pièces.

Contactée par franceinfo, la mariée conteste également l’accusation. Le couple Balkany est resté injoignable. Quant au projet immobilier, il est aujourd’hui en chantier. Le permis de construire de l’immeuble de 22 appartements a été délivré en octobre 2015. La construction devrait être terminée en novembre 2017.

Sylvain Tronchet –  France TV Info