Nous tenons à « remercier » très chaleureusement Gaïd Salah – même s’il ne l’a pas fait exprès et de bonne foi – d’avoir indirectement décapité, une bonne fois pour toutes, le MAK, mouvement subversif créé et dirigé par Ferhat Mehenni, parrainé et financé par le sionisme international. En effet, grâce à sa sortie hasardeuse à propos de l’emblème amazigh, le chef d’état-major de l’armée algérienne, Gaïd Salah a au contraire boosté le Hirak en incitant des millions de ses concitoyens à sortir et à crier haut et fort, en brandissant des centaines de milliers de drapeaux et de pancartes très explicites, que les Arabes et les Kabyles sont frères (cf. galerie ci-dessous) ! On ne pouvait rêver mieux et on ne pouvait en aucune manière le prouver avec autant de force et de pertinence.

Alors que la question amazighe a été exploitée, notamment par le colonialisme français, afin d’affaiblir les Algériens et leur degré de conscience nationale en les divisant, Gaïd Salah a, en un seul discours et sans le savoir, détruit ce mythe pour l’éternité.

Curieusement, quand Gaïd Salah pillait l’Algérie avec ses acolytes arabes, kabyles, chaouis… il n’y trouvait aucun inconvénient !

Nous avions réalisé à ce sujet, il y a environ cinq ans, un travail de dénonciation de la mascarade ridicule du MAK que nous vous invitons à découvrir ou à revoir en visionnant cette vidéo :