C’est tout de même assez spectaculaire de voir le président de la république Emmanuel Macron balancer un tel mensonge, une fake niews aussi énorme au sujet de la cancérogénicité du chlordécone ! Et pour aggraver le cas, il faut rappeler qu’il expliquait à quel point l’État était fort lorsqu’il s’agissait de protéger les citoyens en faisant face aux catastrophes météorologiques ou sanitaires ! Au fou !

Pourtant la science est unanime sur le lien de causalité entre cancers et chlordécone ; aucun doute n’est permis. On comprend maintenant pourquoi ces molécules chimiques criminelles ont été commercialisées pendant des décennies, causant des cancers très nombreux, et ce, jusqu’à ce jour.


« Il ne faut pas dire que c’est cancérigène ». « Je ne dis pas qu’il n’y a pas de lien [entre le produit et des pathologies], je dis ‘personne ne m’a établi un lien direct’. Si on m’avait établi un lien direct, j’aurais pris les décisions qui vont avec »

dixit Emmanuel Macron