Cet ex-député socialiste (sic) était en parallèle le conseiller « médias » du  patron de Skyrock et délinquant sexuel, Pierre Bellanger, condamné par la justice pour corruption de mineur. Ce personnage était à la tête d’une secte satanique et croyait atteindre la félicité en imposant à ses nombreuses esclaves sexuelles des douches avec du sang de porc ! À ce propos, nous vous invitons à lire notre ouvrage La dérive Skyrock – Danse avec Bellanger , ce qui permettra de revenir sur la plainte déposée contre Monsieur Salim Laïbi par le patron de Skyrock qui a perdu le procès.

Ce Malek Boutih qui n’a pas estimé nécessaire de démissionner et de s’éloigner de cet être maléfique a été embauché par le Qatar pour s’occuper d’éthique au PSG ! Faut-il en rire ou en pleurer…


L’ancien président de SOS Racisme a été embauché à mi-temps par le club parisien à la suite de l’affaire des fiches ethniques.

« Le PSG cherche à être irréprochable dans tout ce qu’il fait. » Depuis quelques semaines, le club parisien a embauché l’ex-député socialiste Malek Boutih en tant que référent éthique, rapporte le journal L’Équipe, lundi 4 février. L’ancien président de SOS Racisme a été embauché à mi-temps et sera chargé de veiller à « toutes les questions relatives à l’éthique, que ce soit sur les jeunes, les femmes, le médical », a précisé le nouveau salarié.

La direction du Paris Saint-Germain a pris cette décision à la suite de l’affaire des fiches ethniques révélée par Médiapart et « Envoyé Spécial ». Selon cette enquête, la cellule de recrutement du PSG aurait mentionné, entre 2013 et 2018, des critères ethniques dans ses fiches d’évaluation de jeunes joueurs, classés comme « Français », « Maghrébin », « Antillais », « Africain ». Le club avait assuré qu’il « n’y avait pas eu de cas avéré de discrimination » à la suite de ce fichage.

 

Photo d’illustration : L’ancien député socialiste Malek Boutih, le 12 novembre 2013 à l’Assemblée nationale. (BERTRAND GUAY / AFP)