valls-livre-flop


Ce n’est pas si extraordinaire, car leurs taux de satisfactions sont très bas et leurs actions politiques catastrophiques. Malgré des plans médias énormes, une présence et une publicité gratuite extraordinaires, ils ne vendra que 410 livres à peine, en 15 jours. Il n’y a plus que lui et ses patrons qui font semblant d’y croire…


Les plateaux télé, les annonces chocs, les dédicaces, même un passage à l’émission « On est pas couché » sur France2, Manuel Valls aura tout fait et jusqu’au bout il n’aura pas ménagé ses efforts mettant les petits plats dans les grands pour promouvoir son livre « L’exigence ».
Un recueil de ses discours prononcés après les attentats contre Charlie Hebdo. Pensant à juste titre que le terrorisme fait vendre, le premier ministre a mis tous ses espoirs dans cette charmante compilation de ses speech vantant la lutte contre le terrorisme.

Mais malheureusement pour lui, les français n’ont pas été au rendez-vous puisque seuls 410 exemplaires ont été vendus deux semaines après sa sortie selon le site spécialisé Edistat. Un flop monumental qui en dit long sur la côte de popularité du Premier ministre auprès des français.
Une situation qui a poussé certains élus PS a ironisé de la malchance du Premier ministre. «  Peut-on faire plus prétentieux que de sortir un recueil de ses propres discours ?  » s’est moqué un élu PS.

Les profits devaient au final être reversés aux associations caritatives, ces dernières auront peut-être intérêt à se tourner vers une source plus sûre la prochaine fois.