Pourquoi donc cette énième tribune de FOG dans le magazine Le Point est-elle une mascarade ? À différents titres et nous allons vous les exposer ici. Déjà, FOG commence son papier en affirmant qu’aucun média ne parlera de ce livre concernant une islamisation de la France ! Sauf que lorsqu’on tente une recherche du titre du livre sur Google, on tombe très vite sur plusieurs articles dont, bien sûr, Le Point, L’Express (14 mars et 22 avril), Valeurs actuelles, CauseurLe Point avec son compte Twitter à 1.3 million de followers et L’Express avec ses 739.000 followers sont considérés comme les hebdomadaires les plus importants de l’hexagone. Judith Waintraub en avait également parlé dans le Figaro Magazine du 29 mars dernier dans son article Glissements progressifs de la soumission ! Sans oublier que le livre est en vente absolument partout en France, Fnac, Culture… alors que, rappelons-le, les livres des éditions Fiat lux sont censurés par la Fnac ! C’est donc le premier mensonge de cet islamomaniaque pathologique. Tout le monde parle, à longueur de temps, d’islam, surtout les médias télé, radio et papier ; dire l’inverse relève de la mauvaise foi et de l’imposture. C’est même devenu le fonds de commerce d’un Éric Zemmour, Michel Houellebecq, Michel Onfray, Alain Finkielkraut, Élisabeth Lévy, Philippe de Villiers…

Au troisième paragraphe, FOG dénonce l’existence d’un complot médiatique ayant pour objectif de sceller une chape de plomb sur ce livre afin de cacher la vérité aux Français. Nous pouvons donc affirmer aujourd’hui, que FOG est un complotiste assumé mais pour lui ça passe. Rappelons ici que FOG s’est illustré, il y a 15 jours, par un éditorial hallucinant de bêtise concernant la viande halal et que nous avons traité ici sur ce site (cf. Actu Scalpel #36).

Il faut également ajouter un fait pour le moins curieux, le caractère anonyme de cet ouvrage collectif dont les auteurs n’ont clairement pas le courage de leurs opinions, du moins de les présenter publiquement. À vrai dire, des propos extrêmement violents envers l’islam ont été tenus par d’autres personnalités avant eux comme par exemple Éric Zemmour qui ne cesse de récidiver en tenant des propos mensongers et haineux sans avoir encouru la moindre conséquence sur son intégrité physique ! Ils n’avaient donc rien à craindre de ce côté-là. Il nous reste donc à penser que le choix de l’anonymat réside dans le fait que les auteurs ne peuvent pas assumer leurs propos car ils sont politiquement colorés, ce qui amoindrirait la pertinence du livre et donc son objectivité.

La grande thèse du livre est la suivante : la France a été islamisée par une élite gauchiste contre l’intérêt de la nation. Faut-il faire remarquer au lecteur qu’aucun membre de cette élite n’était musulman dans les années 70 – 80, qu’aucun journaliste musulman non plus n’était rédacteur en chef dans ces médias hexagonaux que FOG accuse. Il sera ensuite question de colonisation car selon FOG, l’arrivée d’un grand nombre d’émigrés en France est considérée comme une colonisation inversée. Sauf qu’il faut bien se mettre d’accord sur un point crucial ; ce qui compte ce n’est certainement pas le nombre de personnes de quelque origine qu’elles soient, arrivant sur un territoire donné qui compte, mais plutôt la loi qui y est imposée et appliquée ! En d’autres termes, il y avait des millions de Noirs esclaves aux États-Unis et pourtant ce n’était pas considéré comme une colonisation car c’était les lois des Blancs qui étaient appliquées contre eux. Idem pour l’Algérie, quelques dizaines de milliers de colons ont imposé leur loi à 2 millions d’Algériens pendant 13 décennies !

Mais la où on comprend que FOG est à l’analyse politique ce qu’est Cyril Hanouna à la philosophie, c’est lorsqu’il fait semblant de ne pas comprendre que ce sont précisément les ingérences géopolitiques occidentales en terre musulmane qui créent ces déplacements de populations et qui renforcent les groupes terroristes comme Daech. C’est bien la guerre russe en Afghanistan qui a donné naissance à Al Qaïda avec la bénédiction de la CIA. C’est la chute de Saddam Hussein en Irak qui a permis l’émergence de Daech et son renforcement dans un no man’s land. C’est bien l’assassinat de Kadhafi par Sarkozy et Bernard-Henri Lévy qui a permis un afflux massif de migrants sur les côtes européennes. C’est bien le pillage de l’Algérie par des traîtres, supplétifs de l’Élysée, qui a fait exploser l’immigration de son peuple… Refuser de voir cette réalité témoigne de l’hypocrisie et de la mauvaise foi de FOG et de ses semblables. Refuser d’avouer que la France s’enrichit à vendre à coups de milliards, divers armements à l’Arabie Saoudite qui massacre les civils yéménites, relève de la fake niouze ! Refuser de voir que les soldats de Daech sont armés par la France et les USA comme l’a démontré Jean-Loup Izambert dans les 2 tomes de son livre 56 relève de l’escroquerie et de la fourberie.

C’est ainsi que nous pouvons démontrer que Franz-Olivier Giesbert est un très mauvais journaliste, un agent subversif qui est là pour allumer le feu de la guerre civile et qui est incapable de fournir une quelconque analyse qui soit utile à la paix civile, appuyée sur des faits réels et concrets.



Pourquoi il faut lire « Histoire de l’islamisation française », un livre événement qui dénonce l’aveuglement de nombre d’intellectuels sur l’islamisme.

Voici un livre dont les médias ne parleront pas. La raison : il les met face à quarante ans de fadaises et de lâchetés sur l’islamisme qu’ils ont souvent présenté depuis la fin des années 1970 comme la septième merveille du monde.


Nul doute que la haute autorité de la bien-pensance et de l’antistigmatisation ordonnera à ses innombrables sbires d’organiser le boycott de ce livre. Mais elle n’a rien à craindre : l’ouvrage contient une telle charge explosive que la presse se comporte déjà avec lui comme la foule d’un aéroport à la vue d’une valise suspecte pendant une alerte à la bombe […]


Le Point