fautes-ortho-2-1024x448


Ce twit de l’Élysée, censé avoir été rédigé par de hauts fonctionnaires triés sur le volet, la crème de l’Administration, laisse perplexe en ce sens qu’il recèle deux fautes d’orthographe banales.

La première faute a trait à l’omission du pronom « en » dans « Nous n’avons pas fini avec le terrorisme… » au lieu de l’expression correcte « Nous n’en avons pas fini avec le terrorisme… »

La seconde a trait au verbe « se rendre » conjugué ici au mode conditionnel et écrit avec un s à la fin de  » je me rendrais » alors qu’il s’agit manifestement du futur, devant être écrit sans le s final :  « …je me rendrai en… »

Gageons que si ces messieurs-dames avaient dû écrire ce texte banal en anglais — leur langue de soumission –, ils n’auraient fait aucune faute.


twitter-elysee-faute-orthographe