C’est une pure humiliation réalisée par les scientifiques africains contre la SPILF et ses responsables qui se croient toujours en 1950 avec un esprit colonialiste détestable, donneur de leçons, alors que les résultats français de la lutte contre le SARS-CoV-2 sont catastrophiques par rapport aux pays africains…


Jean-Jacques Muyembe n’est pas n’importe qui, le « chasseur d’Ebola » n’a pas de leçons à recevoir des pangolins prétentieux qui nous imposent les mesures les plus absurdes de la planète. Tattevin aurait dû faire preuve de plus de prudence avant de chercher à interdire l’utilisation du protocole Raoult… en Afrique.

Tattevin justifiait la plainte contre Raoult car il abuserait de la naïveté des Africains. Le continent enregistre moins de décès que la seule France et utilise massivement le protocole Raoult.

Même réaction du professeur Gaye…