Voici encore une fois la preuve que tout ceci n’a rien à voir avec la santé des gens mais dans une volonté de vacciner le plus de gens possible avec un produit qui,  de surcroît, ne marche pas . Dérembourser ces tests alors que les gens en ont besoin pour aller travailler en appelant cela des « tests de confort » relève du mensonge et de la tromperie. Continuer à les rembourser pour les personnes vaccinées ne veut strictement rien dire au niveau médical, c’est même l’inverse qu’il faut faire. D’ailleurs, imaginez qu’on dise que le frottis de dépistage du cancer du col de l’utérus chez les  femmes non vaccinées contre le  ne sera pas remboursé ! C’est juste inacceptable et criminel. D’ailleurs on s’étonne du silence assourdissant des autorités médicales et des médecins en général ! De plus, si le virus est si contagieux et l’épidémie si mortelle, le déremboursement ne fera qu’augmenter le nombre de personnes malades et contagieuses ! C’est totalement irresponsable. Vous voyez bien que tout ceci ne tient pas la route scientifiquement parlant.

Enfin, plus personne ne souhaite se faire vacciner en France en première dose et Castex le sait. Du coup, ils nous ont sorti cette stupidité du déremboursement alors que  plus rien, absolument plus rien ne pourra fonctionner car nous sommes arrivés à la ligne de fracture finale. Si quelqu’un est prêt à perdre son job pour ne pas se faire vacciner, il s’en fout complètement des tests antigéniques. Mais ça, le couple Macron/Castex est trop stupide pour le comprendre ; de toute façon ils ne font qu’appliquer des ordres qu’ils reçoivent d’ailleurs (ça commence vraiment à se voir).



À partir du 15 octobre, les tests de dépistage du Covid-19 seront remboursés uniquement pour les personnes vaccinées, et sur présentation d’une ordonnance pour les autres, a annoncé le Premier ministre, dimanche.

Jean Castex a par ailleurs indiqué que la situation sanitaire était « sous contrôle », mais il a appelé à rester vigilant. « Il est donc trop tôt pour lever les gestes barrières ou le pass sanitaire, qui sera étendu aux 12-17 ans à compter de mercredi prochain. »

ER avec AFP

site logo
26 septembre 2021