J’ai longtemps essayé de comprendre votre logique, car vous, suprémacistes blancs européens, avez selon moi une logique. Et voilà ce que je pense en avoir compris : vous avez la certitude profonde, viscérale, indéracinable, que Dieu est blanc et qu’il a créé une race d’homme proche de Lui, la plus proche de Lui, les blonds aux yeux clairs. Selon votre certitude inébranlable, cette race blonde aux yeux clairs a été divinement créée, pour régner sur l’Humanité, la diriger, la gouverner, la dominer. Il vous tient donc à cœur de préserver cette race de toute corruption afin d’accomplir votre destin de maître assigné par Dieu.

Mais le problème est là précisément, la corruptibilité. Vous êtes profondément persuadés que la pureté raciale des Européens les rendra incorruptibles, moralement, politiquement, intellectuellement, etc… et que c’est le mélange racial qui les corrompt. Mais les faits disent pourtant le contraire. Vous tenez par exemple Simone Veil pour unique responsable de la loi qui a eu des conséquences tragiques sur la natalité et la démographie de votre peuple. Mais Simone Veil, ministre de la santé, n’a fait qu’obéir aux ordres de Chirac, premier ministre, qui lui même n’a fait qu’obéir aux ordres de Giscard, président de la République française. C’est évidemment Giscard, un blanc européen bien blanc, qui a conçu le projet de dépénaliser l’avortement en France, et qui a confié la réalisation de ce projet à Chirac, lui-même européen bien blanc. Simone Veil n’a fait qu’exécuter les ordres de deux Européens bien blancs, tous deux éminemment responsables du désastre de votre natalité et de votre démographie. On peut donc être tout à fait blanc et être tout à fait corrupteur pour la race blanche européenne. L’incorruptibilité n’est donc pas déterminée par la blancheur raciale, fût-elle immaculée. S’obstiner à vouloir purifier racialement votre peuple en réduisant sa purification morale à sa purification raciale et en le ravalant ainsi au rang de l’animal, est donc une trahison à votre race dont vous n’avez même pas idée dans votre aveuglement inouï.

Votre modèle suprême est Hitler. Mais la purification raciale entreprise par Hitler n’a finalement abouti objectivement qu’au dépérissement de votre race et à sa peut-être extinction prochaine. Hitler a failli en tombant dans le piège guerrier de la perfide Albion. Certes, il n’a pas voulu cette guerre, certes, il a proposé plusieurs plans de paix à l’Angleterre qui furent systématiquement refusés pour raison idéologique, mais il tomba quand même dans le piège qui mena à votre ruine et à votre peut-être prochaine extinction. La justesse morale aurait dû lui commander, à votre Adolf, d’éviter plutôt cette guerre qui mettait tant en péril votre race. Et tout le peuple allemand et autrichien suivit le führer guerrier comme un seul homme… Mettre en œuvre la pureté raciale n’est donc pas un gage incorruptibilité morale. Votre adversaire est infailliblement malin et pervers, et cette adversaire veut votre extinction, il faut donc être infailliblement juste pour vaincre l’infailliblement malin, l’infailliblement pervers. L’infailliblement juste est un horizon moral devant lequel il faut s’incliner avec beaucoup d’humilité pour espérer s’en approcher. Dans votre cas, je n’ose vous dire à quel point vous devez vous incliner, ce serait humiliant. Votre mauvaise foi apocalyptique vous empêche de faire passer la vérité avant l’attachement à votre race ; c’est la bonne foi qui sauvera votre race. Mais rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls à être touchés par la mauvaise foi apocalyptique, figurez-vous que les musulmans font passer la défense obstinée de l’islam avant la recherche de la vérité. Je n’ose leur dire qu’un bon musulman est celui qui fait passer la recherche de la vérité avant la défense de l’islam.