Voici ce qui se passe lorsque l’on trahit son pays et son peuple pour se mettre sous la protection et la férule de la mafia de Washington. On ne pouvait pas voir et constater pire humiliation que cette déclaration de Donald Trump ! C’est vraiment un comportement mafieux semblable à celui du caïd qui propose sa protection à un restaurateur contre monnaie sonnante et trébuchante ; si ce dernier refuse, il verra sa vitrine brisée son cuistot tabassé, devenu infirme, inapte au travail. Le seul moyen pour lui de continuer à travailler c’est de payer la rançon mensuelle. C’est exactement le cas de la Saoudie maudite obligée de s’approvisionner en armes chez les Américains contre une profusion de pétrole bradé au prix arrêté par la Maison-Blanche ! C’est de la pure prostitution, une soumission totale au diktat du plus fort.

لعنة الله على الجبناء

Quant à la forme, le discours de Trump est d’une extraordinaire vulgarité, d’une arrogance folle jamais constatée dans toute l’histoire. Alors qu’il ne représente absolument rien économiquement avec un pays qui comptabilise des dizaines de milliers de milliards de dollars de dettes, on ne sait par quelle magie il continue à dicter sa loi ! Une chose est certaine, ce cirque ne peut pas continuer éternellement car le dollar, cette monnaie de singe, vit ses derniers jours.


Donald Trump a révélé mardi soir avoir dit au roi Salmane d’Arabie saoudite que « sans le soutien militaire des États-Unis, il ne resterait pas deux semaines au pouvoir ».

« Nous protégeons l’Arabie saoudite. Ils sont riches. J’aime le roi Salmane. Mais je lui ai dit « nous vous protégeons, mais vous ne resteriez pas au pouvoir pour deux semaines sans nous, vous devez payer pour vos capacités militaires » », a raconté M. Trump à des partisans lors d’un rassemblement dans le Mississippi, selon Reuters.


Tout Sur l’Algérie [TSA]