Il est EXTRAORDINAIRE de constater que c’est ce personnage qu’a choisi Bernard de la Villardière pour casser du Raoult dans son dernier reportage diffusé sur M6 alors que nous pouvons le voir ici se faire humilier par Élise Lucet qui a trouvé la preuve d’un conflit d’intérêt majeur qui lui aurait interdit d’assister à une commission ayant pour objet d’accroître les gains de l’industrie pharmacochimique dans la vente d’un médicament que nous savons aujourd’hui être dangereux, le Crestor (statines) ! Mais non, le professeur Jean-François Bergmann a décidé d’assister à cette commission et de signer le rapport en toute illégalité.