Encore une fois au rendez-vous, le peuple algérien est sorti en masse pour crier son rejet de l’application de l’article 102 de la constitution, une ruse du pouvoir visant à sauvegarder le système. Le peuple appelle au retrait de toute la mafia du régime en place et du système de gouvernance. Foule extrêmement dense à Alger mais également dans toutes les grandes villes du pays.