marcel-rufo-exprime-question-legalisation-cannabis


Enfin un être sérieux et responsable sur la question du cannabis. On voit d’ici les fatigués qui vont nous expliquer que c’est un complot du système car le cannabis c’est bon pour la santé, c’est même anti-cancer. Il suffit de voir les jeunes des cités qui en fument tous les jours et voir l’état de leur cerveau pour comprendre la réalité de ce fléau catastrophique.


Le médiatique pédopsychiatre donne sa vision sur ce débat relancé avec l’élection présidentielle…

Sa voix est souvent écoutée. Marcel Rufo prend la parole ce lundi matin dans La Provence pour donner son avis sur la légalisation du cannabis dans notre société. Le sujet avait notamment été relancé avec la signature d’une tribune de 150 personnalités marseillaises.

Ces dernières demandent que le cannabis soit légalisé pour mettre fin au règlement de compte dans la cité phocéenne. Le pédopsychiatre s’y oppose lui fermement car « il faut protéger les enfants ». Autant pour les adultes « peu importe » pour Marcel Rufo, autant il est catégorique à propos des mineurs.


cannabis_mrs


Des travaux d’intérêt général pour les mineurs ?

« Il faut donc absolument faire respecter l’interdiction du tabac aux mineurs ! », ajoute-t-il. Pour lui, la France doit insister sur la prévention face à cette drogue car « elle est très en retard ». S’il n’a pas de solutions miracles, Marcel Rufo émet l’idée qu’un « gosse arrêté avec du cannabis doit peut-être se voir confier une mission d’intérêt général ».

Enfin, le pédopsychiatre affirme que cela ne servirait à rien de légaliser le cannabis pour les adultes car cela est « un socle de transgression » aux mineurs et même une « incitation » à braver la loi.